Accueil >> Restauration

Restauration

La réhabilitation d’une tourbière étant un processus à long terme, Fafard travaille en étroite collaboration avec le GRET (Groupe de Recherche en Écologie des Tourbières), dirigé par le Dr Line Rochefort du département de phytologie de l’Université Laval. D’ailleurs, la tourbière de Sainte-Marguerite, située à Dolbeau-Mistassini au Lac St-Jean, est l’une des premières tourbières ayant fait l’objet de restauration au Canada. Elle a servi de planche de travail pour l’équipe du GRET.

COMMENT RESTAURER UNE TOURBIÈRE?

Fafard se fait un devoir de restaurer rapidement ses tourbières afin que celles-ci redeviennent des écosystèmes fonctionnels et ainsi permettre le retour à l’accumulation de mousse de sphaigne.

Étape 1: Préparation du terrain
rotocultueur-vegetation-tourbiere-restauration.jpg À l’aide d’un rotoculteur, la végétation de surface est prélevée sur une section de la tourbière, qui avait été conservée à son ouverture à titre de réserve pour la restauration et amenée sur la tourbière à restaurer.
niveler-terrain-tourbiere.jpg Un niveleur est utilisé pour d’abord aplanir le terrain.
Étape 2: Épandage
epandeur-fumier-tourbe-sphaigne-tourbiere.jpg Un épandeur à fumier est utilisé pour étendre la tourbe de sphaigne uniformément à la grandeur du terrain. De la paille déchiquetée est ensuite appliquée sur la tourbière afin de protéger la tourbe de sphaigne fraichement ensemencée. L’épandage de la paille conserve l’humidité du sol, protège la sphaigne du soleil et du vent et accélère la décomposition.
Étape 3: Fertilisation
epandeur-paille-tourbe-sphaigne-tourbiere.jpg Une fertilisation à faible teneur en phosphore peut être utilisée pour faciliter l’enracinement de la tourbe de sphaigne. Cette étape du processus de restauration demeure tout de même facultative.
Étape 4: Retour de la végétation
canau-perimetre-drainage-eau-tourbiere.jpg Les canaux de drainage sont finalement enterrés pour remonter le niveau de l’eau (nappe phréatique) et ainsi créer un milieu propice à croissance de la tourbe de sphaigne.
restauration-tourbiere-restoration-bog-peatland Lorsque les conditions sont favorables, la végétation s’implante rapidement. Le recouvrement végétal du site restauré s’effectue habituellement dans un horizon de cinq ans. Avec de bonnes techniques de restauration, on peut noter une accumulation de sphaigne de 25 cm après 8 à 10 ans. C’est à cette étape que la tourbière redevient un écosystème fonctionnel. Ceci signifie que la surface est complètement recouverte de végétaux soit de sphaigne, de briophite, d’herbacées et parfois de petits arbustes. Suite à quoi la nature reprend rapidement sa place.

COMMENT MINIMISER LES IMPACTS DE LA RÉCOLTE?

certification-veriflora-gestion-responsable-tourbiere-responsible-bog-peatland Dans le cadre de la certification VeriFlora sur la gestion responsable des tourbières, Fafard s’engage à respecter les normes de qualité les plus élevées et met en œuvre diverses activités pour minimiser l’impact de la récolte sur l’écosystème de ses tourbières. En connaitre davantage sur la certification Veriflora…
En 2010, nous avons installé deux sites où l’on a fait pousser de la sphaigne; soit un à la tourbière de St-Ludger de Milot et un autre à Ste-Marguerite au Lac St-Jean. Nous gardons également intacts des bancs d’emprunt sur chacune de nos tourbières en opération afin d’en faciliter la restauration future. En plus de maintenir une biodiversité, ces méthodes permettent de ramasser des boutures de sphaigne qui serviront par la suite à réensemencer les tourbières à restaurer. tourbiere-sainte-marguerite-lac-saint-jean-quebec-bog-peatland

Alternatives écologiques
Fafard s’efforce d’utiliser de nouveaux intrants provenant de matières organiques recyclées tels que les écorces ou les composts de fumier et de résidus verts. Ces intrants permettent non seulement d’améliorer l’efficacité de nos terreaux mais également de diminuer la quantité de tourbe dans ces derniers; ce qui a pour effet de prolonger la durée de vie de nos tourbières.

Détenant depuis peu un certificat d’autorisation du Ministère de l’environnement lui permettant d’accroître sa production de compost, Fafard compte ainsi détourner du site d’enfouissement plus de 30 000 tonnes de matières résiduelles par année.
En savoir plus sur le processus de compostage…

Réhabilitation: une deuxième vie
La tourbière de Saint-Bonaventure est encore en opération, mais nous avons réhabilité quelques 14 hectares où des espèces ligneuses (mélèze, pin, sapin, érable, aronia) ont été plantées voilà une dizaine d’années.

environnement-saules-restauration-tourbiere-environment-willows-restoration-peatlands.jpg  

Projet Saules
En 2010, une première plantation de 80 000 boutures de saules a été effectuée sur 5 hectares de tourbière pour la production de biomasse. Les lixiviats provenant de la production des composts sont recueillis et servent à l’irrigation et la fertilisation des saules. En savoir plus sur le Projet Saules…